Bob DYLAN – Blood On The Tracks (1976) (rock folk)

18 décembre 2015

Albums cultes

20120910-1-bloodonthe-500x-1347300266

 

 

Comment débuter une série d’articles autour du rock et du folk, ou ses dérivés sans parler d’un disque du mythique Bob Dylan ?

Nous sommes en 1976, le britannique James Hunt vient de remporter un championnat F1 au nez et à la barbe d’un Nikki Lauda à l’issue d’une saison mythique, et TF1 diffuse pour la première fois ses émissions en couleurs. Mais surtout, nous avons eu (ou pas selon votre âge) la chance de découvrir un nouvel album de Dylan, après une traversée du désert depuis la fin des années 60 et quelques ratés.

Malheureusement pour lui cette période n’est pas la plus dorée qui soit. Mélancolie, et déboires amoureux, ce qui est d’ailleurs le thème récurrent des textes de Dylan au fil des chansons. On retrouve la traditionnelle dualité guitare acoustique/harmonica qui fit son succès durant les sixties mais l’ensemble d’un point de vue global est plus sombre qu’à l’accoutumée hormis certains morceaux. Cependant, quelle qualité globale ! La production est parfaite tout comme les compositions. C’est varié et on prend énormément de plaisir durant les 50 minutes de l’album. 50 minutes oui, ce qui à l’époque était énorme pour un vinyle. Tous les titres ont leur personnalité et Dylan est au sommet de son art, techniquement parlant. C’est un disque qui peut s’écouter en voiture, durant un long trajet, ou tout simplement posé tranquillement dans un fauteuil. C’est un album qui s’écoute dans son intégralité car difficile d’en décrocher.

Les seventies nous ont offert de vraies perles (on ne le répétera jamais assez), et « Blood On The Track » en fait partie. Forcément, écoutez le et réécoutez le sans hésiter. Un disque à posséder dans sa discographie !

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Culture Coréenne |
Angelhaze |
Lamezzanine |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Yourmusique
| La Ménestrandie
| Infinite Sounds