TEEJAY – The Right Way (2015) (nouveauté) (rock)

19 décembre 2015

Nouveautés

final1_p

 

 

Il est beaucoup plus facile aujourd’hui de réaliser un disque qu’il y a 20 ou 30 ans, du fait de l’évolution technologique mais surtout du fait d’une accessibilité bien plus aisée à la technologie. Du coup, on peut voir (et écouter) de nombreuses auto productions, plus ou moins réussies d’un point de vue qualité sonore et musicale. Et puis il y a cette autre méthode, celle de s’inscrire sur un site qui permet à de généreux donateurs de participer aux frais d’enregistrement. Oldelaf avait par exemple eu ce recours là. Et selon la somme fournie le fan aura droit à telle ou telle chose en remerciement (un cd dédicacé, un accès VIP lors d’un concert, etc…). L’idée est sympa, et cela permet de soutenir l’artiste underground que l’on a découvert au hasard dans un petit concert local. Tout en se disant qu’on y est un peu pour quelque chose dans le succès qu’il rencontrera (ou pas) ultérieurement. C’est un peu miser sur le bon ou le mauvais cheval. Teejay est à mon sens un très bon cheval justement. Vous l’aurez compris, ce groupe a eu recours à ce financement là, le « crowdfunding ».

L’écoute de ce disque ne vous laissera pas indifférent. Cette pop atmosphérique est de toute beauté mais surtout prenante du début à la fin. Groupe composé d’une chanteuse magnifique originaire de Bexley (Grande Bretagne) et de musiciens français, de Normandie, Teejay est une formation toute jeune, présentant son premier album longue durée, bourré de talent. Toutes les compositions sont créées pour mettre en valeur ce chant si talentueux par le biais de mélodies sublimes. L’ambiance de ce disque se veut très aérienne voir parfois mélancolique, mais surtout grandiose. On serait parfois fortement tenté d’entendre Marina Kaye au micro, les arrangements en moins mais finalement il ne s’agit juste que d’une référence car il n’y a pas de plagiat. Au contraire, il y a de sacrés moments forts, comme le titre « better », véritable coup de coeur. Ce morceau résume à lui tout seul tout ce que l’on peut trouver de bien sur ce disque. Le chant de Terri-Jade Nunn est incroyable, et puis il y a cette mélodie venant progressivement, et là c’est la claque ! Un refrain entêtant et pourtant dynamique malgré une ambiance brumeuse, éthérée, lointaine. Au final, voilà ce qui résume parfaitement cet album. Tous les titres ont cette qualité, même si « better » est à mon sens le moment fort.

Une technicité simple mais efficace au service de la mélodie et d’une chanteuse bourrée de talent, en plus d’une pochette magnifique. Il faut féliciter ce groupe pour leur premier essai et ainsi vous donner envie de plonger (les yeux fermés) dans l’univers de Teejay. En espérant qu’ils rencontreront le succès qu’ils méritent.

 

 

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Culture Coréenne |
Angelhaze |
Lamezzanine |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Yourmusique
| La Ménestrandie
| Infinite Sounds