Edito Janvier 2016

3 janvier 2016

Edito

edito

 

Une année vient de s’écouler alors qu’inexorablement une nouvelle démarre. A chaque fois beaucoup de nouvelles résolutions, qui aboutissent ou pas, beaucoup d’espoirs déçus ou pas, mais également de nouveaux disques, de qualité… ou pas. Mais que retenir de cette année écoulée ? Déjà, que les groupes phares de ces 30 dernières années sont toujours vivants et nous l’ont prouvé de très belle manière parfois. C’est ainsi que l’on a pu voir un nouvel album d’Iron Maiden, un nouveau WASP, Slayer, Queensrÿche, Hate Eternal, Stratovarius, Chris Cornell, Annihilator, Soulfly, et puis Motorhead (dont je parlerais un peu plus tard), mais aussi de très bonnes sorties. Comme quoi, les « vieux cons » ne sont pas forcément  à la rue, et comme on dit, ce sont dans les vieux pots que l’on fait les meilleures soupes. On a également pu assister aux premiers pas d’un festival orienté sur la culture viking dans l’Est de la France : le Ragnard Rock. Une affiche d’ailleurs exceptionnelle pour une première, notamment la première en France de Nokturnal Mortum, et des têtes d’affiches comme Enslaved, Arkona, Wardruna, Primordial, ou encore Negura Bunget. Une première édition couronnée de succès qui a donc donné l’envie aux organisateurs de continuer sur leur lancée. Et ma foi, la nouvelle affiche est tout aussi prometteuse que celle de 2015.

Malheureusement, 2015 a aussi été une année au cours de laquelle la terreur eut sa place. Un début d’année catastrophique pour la liberté d’expression puis pour la liberté d’art et de loisirs pour la culture occidentale. Je pense que tout cela est encore ancré dans les esprits de tout un chacun, et s’il ne faut pas l’oublier, il ne faut pas oublier pour autant de continuer de vivre. C’est vraiment ça le plus important.

Et puis la fin d’année fut la fin d’un groupe légendaire suite au décès de son leader incontesté et incontestable, une véritable icône du rock : Lemmy Kilmister, bassiste/chanteur de Motörhead. On se demandait tous comment il faisait, on le croyait immortel. Mais nous n’étions pas dupes, vu ses problèmes de santé nous savions que ce jour finirait tout de même par arriver, même nous le souhaitions le plus tard possible. Et puis clin d’oeil du destin ou pas, Phil Taylor, batteur légendaire de Motörhead nous quittait également en novembre. Levons notre verre de Jack Daniel’s en l’honneur de ces deux gaillards qui ont laissé des monuments musicaux derrière eux… Bomber, Ace of Spades, Overkil, Another Perfect Day… Des bombes rock n’ roll.. Il est vrai que cette perte a touché un grand nombre d’amoureux du rock, car nous avons grandi avec la musique de Motörhead, et que du coup, cela nous donne un coup de vieux, nous fait presque sortir de cette adolescence dans laquelle on retombait à chaque fois que l’on écoutait un de leur disque.

 

Maintenant j’aimerais vous souhaiter à toutes et tous une excellente année, qu’elle soit musicale, mais également remplie de tout ce que vous souhaitez. Continuez à vous plonger dans les vieux disques, continuez à chercher LA découverte qui déchire, et continuez à soutenir cette scène rock. Et peut être que je croiserais certains d’entre vous lors de concerts ou au Ragnard Rock.

UP THE IRONS !

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Culture Coréenne |
Angelhaze |
Lamezzanine |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Yourmusique
| La Ménestrandie
| Infinite Sounds